Musée des Instruments Céret

L’EQUIPE

 

Marie Costa, ciseleur de mots

Productrice et développeur culturel, elle a longtemps exercé des fonctions institutionnelles dans la culture, en étant successivement directrice de l’Association départementale de développement musical 66, directrice adjointe de Musique et Danse en Languedoc Roussillon puis directrice dela culture de la ville de Perpignan pendant plus de dix ans. Journaliste, auteur d’essais, de pochettes de disques, de textes de catalogues d’arts plastiques, de récits de spectacles et d’expositions, spécialiste de l’histoire de la Catalogne, passionnée de musique classique au sens le plus large du terme, elle est également traductrice et continue de participer à de nombreux projets culturels pour lesquels elle assure la rédaction des contenus et la recherche de fonds européens.

Philippe Destrem, assembleur de sons

Amoureux du bois et des musiques traditionnelles, Philippe Destrem enseigne la vielle à roue et la cornemuse au Conservatoire à Rayonnement Régional de Limoges depuis 1987. En parallèle il crée un atelier de lutherie où il fabrique pour ses propres interprétations et pour d’autres musiciens, des instruments uniques. Passionné par les musiques populaires de transmission orale, il puise son inspiration dans les musiques du monde, et se fait recycleur et assembleur de sons. Tous les instruments présentés ici ont été joués lors de spectacles de toutes sortes (jazz, variété, danse contemporaine, musiques anciennes et traditionnelles) et définis en étroite collaboration avec les scénographes, compositeurs et musiciens avec qui il a travaillé. Ses instruments ont ainsi été présentés dans de nombreux pays : France, Allemagne, Belgique, Grèce, Québec, USA et Proche-Orient.

François Sikic, enchanteur de formes

Décorateur d’intérieur, décorateur événementiel et graphiste à la fois, François Sikic devient très vite le directeur artistique de nombreuses expositions dont il assure la scénographie, mais travaille également pour le cinéma et la télévision tout en continuant de publier des bandes dessinées. Un temps directeur de salle de spectacle, il participe depuis 2007 à la création de comédies musicales pour les scolaires de Midi-Pyrénées et met en scène à cette occasion ces spectacles dans les plus grandes salles comme la Halle aux Grains ou le zénith. Son agence « Monumental productions », fédère un petit groupe de collaborateurs talentueux. Elle a conçu l’ensemble des dispositifs multimédia de MúSIC dont lui-même a créé l’identité visuelle. Il vient de créer, entre autres, le musée de la Résistance et des Combattants de la ville de Montauban.

Paul Macé, sourcier de possibles

Épris de littérature, chef de choeur, successivement coordinateur, directeur-adjoint, puis directeur de l’Association Départementale de Développement des Arts en Lozère avant de prendre en mains les destinées du CIMP, Paul Macé est homme de folle exigence et de partage fervent. Depuis son arrivée à Céret, il y a quinze ans, il n’a eu de cesse d’explorer la frontière ténue qui sépare altérité et identité, en mettant successivement en avant un irréductible enracinement catalan à travers la Festa del Joglar, et de l’inscrire dans une quête universelle à travers le festival Déodat de Séverac et le festival Trobades. Défricheur passionné, entouré d’une équipe réduite de fidèles – au sens fort du terme -, il a fait de MÚSIC un espace suspendu, onirique,  propre à catalyser les rêves et à explorer, entre appel du haut et infinité des savoir-faire, une cartographie singulière de l’humain.